• Hélène Clément

Un après-midi zen en foret tropical

Nous sommes en Martinique, à Cœur Bouliki en forêt tropicale humide. Si joli, qu’un jeune agriculteur bio martiniquais a eu l’idée d’y créer un petit spa nordique pour tantôt contempler la brume s’accrocher aux feuilles géantes de chou de Chine, aux roses de porcelaine et à la cime des Pitons du Carbet, tantôt les rayons de soleil caressés les acajous et baigné de lumière cette foisonnante forêt traversée par la rivière Blanche. Une inspiration venue du Québec alors qu'il était en visite au spa du Polar Bear, en plein coeur de l'hiver.

J’ai découvert l’existence de ce petit spa nordique tropical bien par hasard. Par un vendredi soir pluvieux, au marché paysan bio de Schoelcher, non loin de la ville de Fort-de-France.

«Nous en faisons très peu la commercialisation, m'avait dit Yves Dondin, le père de David le jeune agriculteur bio qui en plus de cultiver des légumes et des fruits rares, cuisine comme un chef. « Nous ne voulons pas de grandes foules. Nous souhaitons garder le lieu intime et le plus près de la nature possible. Nous favorisons le bon vieux principe du bouche-à-oreille. et ça fonctionne. Ce qui n'empêche pas le spa et la ferme Bio Bouliki d'apparaître sur les médias sociaux (Facebook et Instagram), mais de façon sobre à l'image de ses créateurs.

Si Yves Dondin pratiquait déjà depuis 2004 l'agroécologie et l'agriculture bio, la ferme Bouliki Bio a été créée en 2012 par David qui rêvait de liberté plutôt que d'un travail qui le confinerait dans un bureau. Il travaillait alors en tant que conseiller environnement.

Ayant toutefois la chance d'avoir une famille qui disposait d'une exploitation agricole bio à Saint-Joseph, le jeune agriculteur avait le site idéal pour développer des produits fermiers uniques et éventuellement... un spa tropical . «Notre terrain se trouvant dans le périmètre protégé de captation d'eau de Coeur Bouliki il n'était pas contaminé par les pesticides.


On y cultive, entre autres, du basilic thaï, de la roquette, des épinards gombos et japonais, du pourpier plat, du giraumon, du citron de Cayenne, du ramboutan, plusieurs variétés d'avocats, du jacquier.... On y prépare des confitures de patate douce et maracudja, de papaye et menthe, du caviar d'aubergine blanche et autre recettes gastronomiques concoctées au goût du jour par David. Et quel chef ! Digne de grands restaurants étoilés.


eau de montagne et chaudière à bois


À notre arrivée, le bain, à l'allure d'une méga tasse de tisane où flotte des pétales de rose de porcelaine, fume. «Il est alimenté par l'eau de la montagne et fonctionne par thermodynamique via une chaudière à bois », explique David. Avant de s'immerger dans l'eau chaude, on se douche. «L'eau qui coule est captée à 600 mètres de hauteur dans la montagne», précise David. «Comme nous sommes au plus bas la pression est forte.»


Puis, il y a cette grosse boule noire à l'allure d'un igloo en papier mâché, avec une cheminée d'où sort une divine odeur de cannelle. C'est le saun'hammam. « Tout a été fait mains», explique David. « La boule, c'est du ciment en papier, et la porte est une ancienne tôle qui provient de la brasserie Lorraine. La température à l'intérieur varie entre 50 et 60 degrés.



La symphonie des grenouilles


Dès l’arrivée, on nous offre un jus d’orange frais – «Un boost pour le système immunitaire», dit David. Les muscles se détendent. D’abord une douche, puis on enjambe le bain et on se plonge dans une eau chaude aux odeurs de fleurs de pétales. Tout roule. La mécanique est bien huilée. On se rafraichit dans la rivière blanche après s'être enduit d'un mélange maison de sable volcanique et d'herbes aux vertues médicinales. Une table à massage est installée non loin de là de façon à bénéficier du bruit de l'eau qui coule. Une expérience à ajouter sur place. Divin! Commence la symphonie des grenouilles. Il doit être 17 h, la nuit va tomber. On voudrait que cet après-midi ne se termine jamais. Que l’expérience se poursuivre encore plus loin dans les limbes de la nuit. La magie de la forêt tropicale.

Quelques points forts


Le trempage dans le bain d’eau chaude en écoutant le doux crépitement de la pluie.»

Un massage en bordure de la rivière blanche reste un grand moment.

Se faire nettoyer les pieds par les petits poissons de l'étang à l'entrée du site.

Le petit repas servit en après-midi. Non seulement magnifiquement présenté, mais absolument succulent et concocté uniquement avec les produits frais du jour.


*********


La rivière blanche prend sa source des Pitons du Carbet.

Escarpée et en lacets, la route (D1) pour s’y rendre depuis Fonds Saint-Denis

gravit les contreforts des Pitons du Carbet dans une marée de vert, à l’ombre de fougères arborescentes géantes, de bambous qui craquent au vent, de fromagers aux troncs arc-boutés et de mille plantes : philodendrons géants, orchidées et autres épiphytes, balisiers, barbe à papa, lianes torsadées…D'une diversité à couper le souffle et à donner le tournis.

https://www.facebook.com/boulikibio

Posts récents

Voir tout