• Hélène Clément

Road Trip : Montréal - Nouvelle-Orléans


Road trip - Montréal-Nouvelle-Orléans


J'adore la musique. Et l'histoire avec un grand H. Les longs voyages en voiture. En mode lent autant que possible pour prendre le temps de voir. De bien voir. Et de vivre chaque lieu où nous nous arrêterons pour identifier un arbre, déguster des produits locaux, se sustenter, déguster une crème glacée, une bière, une brioche, un café, une Margarita...Pour dormir.


Les routes que nous allons emprunter - ma fille Stéphanie et sa bonne amie Camille, sillonneront une petite partie de la Bible Belt, dont la Pennsylvanie, la Virginie-Occidentale, le Tennessee, le Mississippi, la Louisiane, l'Alabama, la Floride, la Géorgie, la Caroline du Sud...


L'itinéraire en gros


Saratoga Springs (NY), Lancaster (Pennsylvanie), Washington (District of Columbia), Whyteville et Bristol (Virginie-Occidentale), Nashville et Memphis(Tennessee), Bâton-Rouge, Lafayette et la Nouvelle-Orléans (Louisiane), Mobile (Floride), Savannah (Géorgie), Charlestown (Caroline du Sud), Richmond (Virginie), New York et Sleepy Hollow (New-York), Montréal.


Pourquoi Saratoga Springs ? Pour décanter un peu dans les eaux minérales du Saratoga Spa State Park, question de remettre le facteur sur le vélo après une année laborieuse.


Et Lancaster ? Pour voir un peu le mode de vie - un chouïa déconnecté de notre mode de vie bien branché, des Amish. Qui sait, nous rencontrerons peut-être Harrison Ford ????


C'est la Smithsonian Institution qui nous attire à Washington. En plus de ses 9 centres de recherche, la Smithsonian Institution est surtout célèbre pour ses 19 musées, pour la grande majorité gratuits, son zoo et les Smithsonian Gardens. Nous y passerons deux jours.


Country, blues, rock and roll et jazz


Musique qui remonte aux pionniers irlandais, écossais, allemands, italiens, espagnols et africains venus s’établir ici au XVIIIe siècle, en quête d’une vie meilleure. Ces colons ont suivi par-delà forêts et montagnes le Great Wagon Road, un chemin d’abord tracé par les bisons, puis par les Amérindiens qui les chassaient. La route reliait la Pennsylvanie à la Géorgie.


Les défricheurs emportèrent dans leurs bagages culture et instruments de musique. C’est ainsi que le violon irlandais, le dulcimer allemand, la mandoline italienne et la guitare espagnole rencontrèrent le banjo africain. La musique devint un point de ralliement pour ces immigrés. De la rencontre entre ces musiciens du monde est né le country, le blues, le jazz...


Une musique chargée d’histoire, de souffrances, de joies, d’espoirs, de crainte et de désillusions. Une manière de penser et parfois un moyen de s’exprimer pour le peuple.


Bristol sera en quelque sorte le point de départ de la partie musicale de notre pérégrination sur la Bible Belt. Les arbres aussi. Pour donner une idée de la localisation de cette ville — qui se proclame berceau de la musique country, tout comme Nashville d'ailleurs — elle se situe à quelque 600 kilomètres à l’ouest de Virginia Beach, de Richmond, la capitale, et du fameux triangle historique de la Virginie coloniale : Jamestown, Yorktown et Williamsburg.


Donc Bristol pour le musée Birthpace of Country Music, affilié à l’institution Smithsonian et qui raconte l’histoire de la musique country et sa place dans le monde depuis les enregistrements de 1927. Et pour la visite du musée Thomas J. Boyd, à Whytheville tout près, pour un bon aperçu de l’épidémie de polio qui y a sévi durant l’été de 1950.


Nashville pour aller faire un coucou à P.K. Subban et s'acheter des bottes de cowboy; Memphis pour ses boites de blues et danser le rock and roll avec le fantôme d' Elvis Presley;

un brin du Missouri pour Tom Sawyer, un coup de blues dans le Mississippi sur la Mississippi Blues Trail et la Freedom Trail. Et peut-être un peu de l'Arkansas et de l'Alabama. Qui sait?


Quant à la Louisiane à nous les bayous, les beignets, la bouffe, les boites de nuit...


St-Augustin (Floride) pour ses remparts, Savannah (Géorgie) pour le Harris Neck, National Wildlife Refuge et un bon repas au restaurant de la chef Mashama Bailey au restaurant The Grey; Charlestown(Caroline du Sud) pour l'architecture des maisons et les crevettes de Bubba Gump, Richmond (Virginie) pour l'histoire des États-Unis, Sleepy Hollow pour se tremper dans la légende de Sleepy Hollow et la légende du cavalier sans tête. Spoooooooky!


D'arbre en arbre sur la Bible Belt et au-delà...


Les arbres ? Ça... c'est une surprise! Mais ils feront définitivement partis de ce voyage.


À suivre au jour le jour - pour le meilleur et le moins bon, ce road trip épicé sur Instagram, Twitter, Facebook et www.helene-clement.com, du 17 mai au 9 juin 2019.









Contactez-moi

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Vimeo Icône
  • Le Devoir

2020 © Tourisme Aventure - Tous droits réservés

Textes et photos par Hélène Clément