• Hélène Clément

Le village Innusit - Expérience autochtone


Photo: Tourisme Mauricie

Entre les mois de mai et octobre, la Seigneurie du Triton, située en forêt haute-mauricienne, offre aux touristes la possibilité de vivre une expérience autochtone éducative: une nuitée en tipi pimentée d'un souper aux saveurs locales et de contes et légendes amérindiennes.


À proximité donc de la ravissante pourvoirie en bois au toit vert, le village Innusit — reconstitution fidèle d'un village autochtone — composé de six tipis pouvant accueillir entre 2 et 12 personnes, d'une tente à sueur, d'une bâtisse en bois, d'installations sanitaires et de cabines individuelles, propose à partir de 85 $ la possibilité de vivre 24 heures à l'amérindienne.

Les propriétaires actuels de la Seigneurie du Triton, la famille Tremblay, n'ont pas ménagé leurs efforts pour préserver le caractère unique de l'ancien club américain qui, au siècle dernier, comptait parmi ses membres les présidents américains Theodore Roosevelt, Harry Truman, Winston Churchill et des riches industriels comme les Rockfeller et les Molson.

Aucune route ne dessert la Seigneurie du Triton et le village Innusit, situé à Lac-Édouard, à environ 45 km au nord de La Tuque. C'est là son charme. Impossible d'accéder à l'ancien club Triton Fish and Game Club, fondé en 1886 par l'ingénieur ferroviaire Alexander Luder Light, par la route. On y vient en train ou en auto jusqu'à Lac-Édouard. D'une façon ou d'une autre, un guide vient chercher les visiteurs en bateau. Le trajet sur l'eau se fait en 15 minutes.

Cette échappée au nord à bord du Saguenay, un train de la compagnie Via Rail, a un parfum d'aventure. De gare en gare, sur 510 km, la nature occupe le devant de la scène dès que nous quittons Montréal et ses banlieues. Tout d'un coup, on se voit guetter l'ours brun, titiller le saumon, attaquer les rapides de la rivière Batiscan. Cohorte de fantasmes? D'accord, ça fait partie de l'aventure. En autant qu'on ne loupe pas la petite gare Club-Triton au kilomètre 90,7. Il faut faire la demande d'arrêt spécial au moment de l'achat du billet, 48 heures avant le départ.

À l'arrivée, les visiteurs sont accueillis par la conteuse professionnelle membre de la nation huronne Wendat, Yolande Okia Picard, vêtue de son costume traditionnel. En guise de bienvenue, Mme Okia Picard propose à ses invités une tisane à base de sapin accompagnée de banique (pain sans levain) de sa confection. Pendant la dégustation, elle parle de ses origines, du respect des traditions et de la façon de monter un tipi, même si l'ingénieux abri n'a jamais été utilisé par les peuples autochtones du Québec, mais par ceux des Prairies et de l'Ouest américain.

Après la collation, libre à chacun de faire ce qu'il veut! Outre la pêche et la baignade, les activités sont nombreuses au village Innusit, allant de la randonnée sur les sentiers d'interprétation aux promenades en canot ou en rabaska, avec visite des frayères et observation de castors. En été et en automne, on y offre des cours de pêche à la mouche ainsi que des cours de mycologie.

En soirée, autour du feu de camp, Yolande Okia Picard entonne des chansons huronnes accompagnées de son tambour. Le moment est fort. La conteuse de renom transporte son auditoire en pays amérindien dans un monde où les animaux ont la parole. Elle prend plaisir à être Ours, Renard, Cerf... Son but: transmettre par le jeu des valeurs de base comme le respect, le courage, la persévérance... En fin de représentation, elle invite le public à chanter et à danser.






Contactez-moi

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Vimeo Icône
  • Le Devoir

2020 © Tourisme Aventure - Tous droits réservés

Textes et photos par Hélène Clément