• Hélène Clément

Laval, Québec - S'amuser au musée pour enfants


Au Musée pour enfants de Laval, les jeunes peuvent découvrir l’intérieur d’une ambulance, la façon d’actionner les gyrophares et la sirène dans une voiture de la Sûreté du Québec, se filmer en train de lire un bulletin de météo, ramasser

Quel enfant ne rêve pas d'être pompier, pilote d'avion, vétérinaire, capitaine de bateau, maîtresse d'école ou actrice, de monter à bord d'une ambulance, de traire une vache ou d'activer une grue ou un marteau piqueur? Le rêve peut devenir réalité le temps d'une visite au nouveau Musée pour enfants de Laval..


Une idée originale, ce musée consacré aux enfants de moins de 12 ans: ça manquait dans la région. Il fallait bien un vérificateur d'impôt, père de quatre jeunes enfants, ennuyé par son boulot, à la recherche de nouveaux défis et doté d'une énergie débordante pour y penser!

C'est en visitant le Children Museum de Portland, dans l'État du Maine, que l'idée a germé. «Mes enfants avaient tellement de plaisir à découvrir l'intérieur d'une fusée, à prendre le volant d'un camion de pompier, à se filmer en train de lire un bulletin de météo, à jouer au vétérinaire dans un hôpital pour animaux ou au garagiste dans une station-service et à actionner un marteau piqueur que je me suis dit qu'il était là, le défi: un musée interactif qui permettrait aux jeunes de démystifier le travail de policier, d'ambulancier, de capitaine de bateau, de pilote d'avion ou de chauffeur d'autobus», explique François Joly.

Le Musée pour enfants de Laval se donne donc pour mission d'initier les petits aux métiers les plus souvent côtoyés en milieu urbain et à la campagne, à l'école, à l'épicerie, au garage, à la poste ou chez le médecin. En plus de découvrir l'intérieur d'une ambulance, la façon d'actionner les gyrophares et la sirène dans une voiture de la Sûreté du Québec, de prendre les empreintes digitales d'un individu et de mettre de l'essence dans une voiture, on peut aussi pêcher du pont d'un bateau, grimper sur une échelle de corde pour éteindre un feu, retirer de l'argent d'une distributrice, se costumer, se filmer, se regarder à la télévision, se promener dans une grotte préhistorique ou simplement ramasser des oeufs dans un poulailler ou encore traire une vache.

Dans le bâtiment de deux étages, qui compte 18 salles dont trois consacrées aux fêtes d'enfants, on passe d'un métier à l'autre et de découverte en découverte. Si une place importante est accordée à l'imagination et aux jeux de rôles, la participation des parents est importante afin que la démarche d'apprentissage soit une réussite. Il ne faut donc pas perdre de vue que l'endroit est un musée, à la différence que là, les enfants vont pleurer pour rester et non pas pour partir.

- Musée pour enfants de Laval, www.museepourenfants.com.


Publié dans le Devoir du 30 juin 2006


Contactez-moi

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Vimeo Icône
  • Le Devoir

2020 © Tourisme Aventure - Tous droits réservés

Textes et photos par Hélène Clément