• Hélène Clément

Du musée au yoga à la galerie d'art


Photo: San Francisco International Airport Dans la zone de détente de l’aéroport international de San Francisco, on trouve une salle de yoga.

Voici un aéroport qui a le souci de vouloir « instruire » les voyageurs en attente d’un vol. Unique en son genre aux États-Unis, l’aéroport international de San Francisco (SFO) dispose dans son enceinte d’une importante zone muséale, le SMO Museum, reconnue officiellement par l’American Association of Museum, qui propose des expositions dans ses quatre terminaux.


Article publié dans le Devoir du 30 mars 2013

Le passager en transit pour une durée supérieure à deux heures et qui a des fourmis dans les jambes peut donc visiter les nombreuses galeries d’art réparties dans les salles d’attente, les espaces commerciaux et les couloirs de l’ensemble des terminaux de l’établissement.

Sans compter la soixantaine d’oeuvres d’art, peintures, gravures et sculptures à l’architecture parfois audacieuse qui en ornent les murs et les plafonds.


L’église de style baroque bâtie entre 1690 et 1710 fut dédiée à saint Antoine, protecteur des mineurs de fond et des objets perdus. La chapelle Saint-Antoine, à 63,8 mètres de profondeur, est le plus ancien sanctuaire souterrain protégé de Wieliczka. On y célébra la première messe en 1698.


Le Musée Louis-A.-Turpen


Situé dans l’aire internationale, le Musée Louis-A.-Turpen, consacré à l’histoire de l’aviation, mérite la visite. Comme la bibliothèque de la Commission de l’aviation qui met quelque 6000 ouvrages à la disposition des voyageurs. Créée à partir de la salle d’attente de l’aéroport datant de 1937, les architectes y ont intégré des éléments rappelant le bâtiment original : arcades, plancher de marbre et médaillons en fer sculpté parent l’escalier et les balcons.


Conçu dans le respect de l’environnement, le terminal 2 est le premier, aux États-Unis, à avoir obtenu la certification LEED OR (Leadership in Energy and Environmental Design), un programme qui encourage la construction de bâtiments de haute qualité environnementale.


Dans la zone de détente Recompose, située juste après le contrôle des bagages du terminal 2, on retrouve un spa et une salle de yoga au design inspiré des jardins zen japonais. Aussi, des installations d’artistes locaux rythment l’espace. Et dans ce terminal, on mange local.


Une panoplie d’activités permet d’occuper les enfants en transit : aires de jeux interactifs, trois aquariums, expositions, location de films et de lecteurs DVD portables. On peut même s’adonner, muni d’un plan, à des autotours d’une trentaine de minutes alliant la visite d’un terminal et un jeu-questionnaire pour mieux comprendre le monde de l’aviation.


Une promenade à bord de l’AirTrain est une expérience en soi. En service 24 heures par jour, ce train qui transporte les passagers entre les terminaux offre une belle vue sur les pistes.


Cet aéroport est situé à 22 kilomètres du centre-ville de San Francisco. Son terminal international est le plus gros édifice au monde construit sur une structure spécialement conçue pour résister aux tremblements de terre. Le site Internet du SFO, efficace et instructif, est un réel plaisir à consulter : flysfo.com/web/page/index.jsp.


Trafic passagers : 44,5 millions par année.


  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Vimeo Icône
  • Le Devoir

2018 © Tourisme Aventure - Tous droits réservés

Textes et photos par Hélène Clément 

Fait avec ❤ par Steph Rowan