• Hélène Clément

Dog Mountain - une merveilleuse halte pour chiens, en chemin vers la côte est américaine.


La chapelle est un endroit spécial, avec de beaux vitraux et des bancs à thème doggy.

Située sur un terrain privé de 150 acres, au sommet d'une montagne à St-Johnsbury, au Vermont, voici une halte géniale - et inusitée, pour les chiens. Ils sont libres de courir, jouer, nager dans un paysage idyllique. Un arrêt salutaire pour qui fait route vers la baie de Old Orchard Beach avec son meilleur ami...


La petite histoire de la propriété du peintre et sculpteur Stephen Huneck et de sa femme Gwen n'est pas sans intérêt. Ni sans amour pour les chiens qui y sont spécialement chéris.


Atteint du syndrome de détresse respiratoire de l’adulte après être tombé dans un escalier, Stephen Huneck est resté dans le coma pendant deux mois. Les médecins n'étaient pas du tout optimistes, mais avec l'aide de son épouse, Gwen, l'artiste se rétablit complètement.


Inspiré avant son accident par la création éventuelle d'une série d'empreintes de gravure sur bois sur le thème de son chien Sally, un labrador noir, il décide de commencer ces gravures sur bois immédiatement après son accident. Sa façon bien à lui de célébrer sa nouvelle vie et de rendre hommage au meilleur ami de l'homme. Sa première sculpture, «Life Is A Ball» (La vie est une balle), sera l'une de ses œuvres les plus chères et les plus emblématiques.


Puis, il avait aussi en tête l'idée de construire une chapelle pour chiens, "un endroit où les gens pourraient aller célébrer le lien spirituel qu’ils entretiennent avec leurs chiens. Il aurait dit avant de mourrir: « C'est la plus grande œuvre d'art de ma vie et la plus personnelle.»


«Lorsque vous visitez la chapelle du chien, vous êtes submergés de messages d'amour. C'est une expérience très émouvante - triste, certes, mais aussi exaltante - de voir à quel point chacun chérit son chien. Un aspect de la chapelle des chiens consiste à faire le deuil d'un chien égaré, mais il est tout aussi important de célébrer la joie de vivre et le lien qui unit les chiens à leurs propriétaires. "



L'artiste croyait au pouvoir de guérison des chiens, à la nature, à l'art et à l'amour. Il souhaitait pouvoir aider les autres à guérir, ainsi que se soigner lui-même. Après une longue lutte contre la dépression, il s'est suicidé le 7 janvier 2010. Sa veuve, Gwendolyn Ide Huneck, était déterminée à garder Dog Mountain dans sa mémoire, mais elle l'a suivi en juin 2013.


À l'année, il y a des activités sur ce grand terrain: sentier pédestre - marche en été et raquette en hiver, des obstacles à franchir, un étang pour que toutou puisse se rafraichir et nager, des concerts et des «partys» aussi bien pour les chiens que la famille au grand complet.


Dog Mountain...un arrêt génial pour votre ami, en route vers la côte est américaine.


https://www.dogmt.com/Things-to-Do.html


  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Vimeo Icône
  • Le Devoir

2018 © Tourisme Aventure - Tous droits réservés

Textes et photos par Hélène Clément 

Fait avec ❤ par Steph Rowan